Aequo animo

9,5E18

Chacun d'entre nous a :

2 parents, 4 aïeux,

8 bisaïeux, 16 trisaïeux,

32 quadrisaïeux,

64 quintaïeuls,

128 sextaïeuls,

256 septaïeuls,

512 octaïeuls, etc...

 

En remontant le temps, le nombre de nos ancêtres en ligne directe (à partir des pères-mères) est multiplié par deux à chaque génération !

Ce qui fait que si l'on considère qu'une génération occupe un espace-temps d'environ 30 ans, nous avons tous déjà  9,5 trillions d'ancêtres, ascendants directs, depuis JC (+/- 65 générations).

 

Je vous laisse le soin de répertorier votre parentèle, par exemple depuis l'homme de Cro-Magnon (-30 000)...

In memoriam

"Le petit Palémon, grand de huit ans à peine, maintient en vain le bouc qui résiste et l'entraîne...

Et le force à courir à travers le jardin ; Et brusquement recule et s'élance soudain. Ils luttent corps à corps ; Le bouc fougueux s’efforce ; mais l'enfant, qui s'arc-boute et renverse le torse, étreint le cou rebelle entre ses petits bras, se gare de la corne oblique ; Et, pas à pas, rouge, serrant les dents, volontaire, indomptable, ramène triomphant le bouc noir à l'étable.

Et Lysidé, sa mère aux belles tresses d'or, assise au

seuil avec un bel enfant qui dort, se réjouit à voir sa force et son adresse, l'appelle et, souriante, essuie avec tendresse son front tout en sueur où collent ses cheveux ;  Et l'orgueil maternel illumine ses yeux".  

Albert Samain (1858-1900) 

Guilio !

Le 25 août  1704 dans le haut Forez à Saint-Didier sur Rochefort, il fait une chaleur caniculaire, l'été est brulant après un printemps pourri (ça vous parle?). Trois mois plus tôt il gelait encore ! 

C'est une année vraiment difficile pour tous ceux qui vivent du travail de la terre.

Cette année-là (« Le rock'n'roll venait d'ouvrir ses ailes »), Louis XIV règne sur la France; on vient  d'apprendre le décès de Jacques-Bénigne BOSSUET l'illustre orateur, et, dans les Cévennes, la guerre des Camisards fait rage...

A Saint-Didier, François Thyoulier, sachant signer son nom, laboureur de son état,  épouse Jeanne Roche.

Le père de François, Sébastien Thyoulier, n’est plus de ce monde. Il est mort trois ans plus tôt en 1701, à l’âge de 51 ans.

Geneviève (née Guieton), la maman de François, est bien présente. Elle a 50 ans !  Elle est née en 1654, tout le monde s’en rappelle forcément, c’était l’année du couronnement de Louis XIV à Reims (tous les journaux people en ont parlé). 

Comble d'ironie, le nouveau Roi de France n'avait pas encore fait "Sciences Po", il faut dire qu'il n'avait que seize ans !  

A l'époque, le premier ministre, ce n’était pas Manuel Valls, ni Jean-Pierre Raffarin... Le vrai "Boss" du royaume, c’était un obscur napolitain, un cardinal, une Eminence : Jules MAZARIN (Giulio Raimondo Mazzarino pour les intimes). Des mauvaises langues colportaient même le bruit qu'il était le père de Louis XIV...



"L'argent ne fait pas le bonheur"...